LE VIGNOBLE

raisin_rouge
Implanté par les gallo-romains, très apprécié des rois de France, le vignoble de Saint-Pourçain a vraiment connu son heure de gloire au Moyen-âge.

Depuis quelques années maintenant, les vignerons de Saint-Pourçain ont entrepris de redorer le blason de leur vin par un effort remarquable de replantation de la vigne et d’assemblage des cépages, de modernisation des équipements, des caves et de renouvellement des méthodes de vinification. Ces efforts se sont avérés payants. Ils ont permis de mieux exprimer la typicité du saint-pourçain. Mais surtout d’obtenir le classement AOC en mai 2009.

Cette nouvelle reconnaissance est le résultat d’efforts engendrés par tous les vignerons.

Le vignoble de Saint-Pourçain s’étend sur 19 communes (de Chemilly au Nord à Chantelle au Sud) et couvre 640 ha de vignes.

C’est au fil des chemins que l’on rencontre la vigne discrète et excentrée des grands axes routiers.

Les amateurs, de plus en plus nombreux savent apprécier les vins rouges ou rosés élaborés à partir des cépages Gamay et Pinot Noir. La production des vins blancs nécessite deux à trois cépages : Le Tressaillier, cépage local de l’Allier indispensable à la composition des vins blancs de Saint-Pourçain, le Chardonnay et le Sauvignon.

Au mois de décembre on peut déguster les premiers vins de l’année, la Ficelle et le blanc premier pour l’Union des Vignerons et les différentes cuvées chez les vignerons indépendants.

Un vignoble, c’est aussi un patrimoine à découvrir au Musée de la Vigne et du Terroir, au Conservatoire des Anciens Cépages et chez tous les viticulteurs qui vous accueillent toute l’année dans leur caveau pour vous faire découvrir leur production et leur savoir-faire.

Suivez-nous

Facebook
YouTube
BonPlanLocal
Instagram
TripAdvisor APPEL D'OFFRES

NewsLetter

Inscrivez-vous pour recevoir, avant tout le monde, les nouveautés.